AEDE FRANCE - Association Européenne de l'Education

Le Projet culturel européen

Projet culturel européen - Octobre 2017

L'AEDE-France a proposé au cabinet du Premier Ministre un Projet Culturel Européen. Voir le texte complet. Voir aussi la présentation qui en a été faite le 14 octobre 2017 dans le cadre de la journée "L'Europe par l'École, L'École parle Europe", ERASMUS-DAY.

La culture c'est ce qui rassemble et qui universalise le genre humain.

Ce n'est pas ce qui distingue et oppose les classes sociales ou les groupes humains.

La culture européenne c'est l'ensemble de connaissances concernant  l'Europe d'hier et d'aujourd'hui ; c'est un tissage complexe de philosophies, d'histoires, de mythes et de légendes, de religions, de langues, de créations, de géographie, d'économies et de géopolitiques.

C'est le kaléidoscope des multiples perspectives sur notre histoire partagée. C'est notre passé commun, et aussi notre avenir que nous devons construire ensemble. 

 Objectif

Il ne s'agit pas seulement de protéger les patrimoines culturels des pays de l'Union, ni de mettre en avant la diversité culturelle européenne, même si celle-ci doit être respectée.

 Il s'agit de mettre en œuvre des politiques communes permettant de :

·        faire mieux connaître par tous les européens les objectifs et les valeurs de l'Union et ce qui fonde leur citoyenneté européenne ;

·        faciliter l'accès du plus grand nombre à :

o  une éducation de qualité, tant scolaire qu'universitaire

o  tous les arts sous toutes leurs formes 

o  tous les spectacles à dimension culturelle

o  tous les documents et toutes les informations grâce aux bibliothèques et au numérique (voir EUROPEANA http://www.europeana.eu/portal/fr# )

·        aider les activités culturelles de toutes sortes (musées, galeries, opéras, théâtres, festivals, éditeurs, artisans, etc.). 

 Lire le texte complet 

 Eduquer à l'EUROPE

Tribune de l'AEDE-France à l'occasion du 60e anniversaire de la signature des Traités de ROME - 18 mars 2017 

 

 La section française de l'Association Européenne De l'Education (A.E.D.E.) regroupe des enseignants et des responsables administratifs de tous les niveaux et de toutes les générations.  Ils ont tous en commun le souci de faire en sorte, dans le champ aussi particulier qu'essentiel qui est le leur, que perdure, pour nos pays, la foi en un destin européen.

Conscients et persuadés qu'aucune volonté politique dirigeante, en admettant qu'elle existe et même si elle est indispensable,  ne saurait suffire à éviter la crise que connaît actuellement l'Union européenne, nous pensons qu'il est essentiel que l'éducation constitue la pierre angulaire d'une nouvelle dynamique. L'Europe à venir sera celle que seront en mesure de construire, en connaissance de cause, les jeunes générations, nos élèves et nos étudiants. Cela implique qu'ils découvrent dès que possible ce que représente l'idée même de l'Europe, ce que dit son histoire, ce que signifient ses vicissitudes présentes et le sens de cette citoyenneté européenne qui leur permettra de partager vraiment un destin commun.

En ce sens, c'est bien d'une éducation civique que nous parlons, dispensée entre les murs de l'Ecole mais aussi dans des environnements moins formels. Il s'agira toujours où que ce soit de dire, d'expliquer, de mettre en perspective, d'interroger l'Europe d'hier et d'aujourd'hui pour nourrir le désir de celle de demain.

Cela passe à nos yeux par une réflexion approfondie des responsables sur  les chemins que devra suivre cette indispensable pédagogie européenne : on peut certes considérer l'Europe comme une matière d'enseignement, mais ce serait oublier qu'elle est la matière même de cette émergence citoyenne que nous devons promouvoir. Elle traverse culturellement toutes les disciplines.

Cette évolution ne sera dès lors possible que si les futurs enseignants y sont dûment préparés, si donc les autorités éducatives ont fait le choix politique de cette indispensable mutation. Chez nous, ce n'est pas vraiment le cas et l'Europe n'apparaît pas comme une préoccupation essentielle de nos responsables. Nos interventions auprès de la rue de Grenelle sont certes accueillies avec bienveillance, mais c'est tout ! L'Education reste du domaine de chaque état et l'A.E.D.E. milite pour que le problème soit posé le plus fortement possible au niveau politique le plus décisif. Dans cette mesure, il est important que sa démarche spécifique soit d'abord reconnue par le réseau d'organisations européennes auquel elle  appartient le plus activement possible.

Reste que nous avançons tout de même grâce aux nombreuses et diverses possibilités offertes par les programmes européens dont Erasmus est un exemple. Echanges d'enseignants et d'élèves autour de projets communs, formation d'enseignants de pays variés autour de nos objectifs, réflexions et propositions partagées, élaboration de documents de référence. Oui nous avançons, concrètement, dynamiquement et sommes prêts à jouer pleinement notre rôle dans cette relance dont notre Europe a tant besoin. Il nous reste encore (et c'est loin de n'être rien !) à convaincre nos responsables politiques que l'Europe est l'unique avenir possible de leurs peuples et que c'est une Education adéquate qui permettra de le construire.

 

Janvier-février 2015

Lettre au président de la république - Rapport moral à l'occasion du congrès national du 14 février 2015 

Projets ELICIT (2010-2013) et ELICIT-PLUS (2014-2017)

 Pour tout savoir, allez à http://www.aede-france.org/ELICIT-Project.html - Pour participer activement, adhérez à l'AEDE-France !

       

Mars 2011

Pour répondre à la demande du Ministre des Affaires européennes, l'AEDE-France a rédigé sa vision du Projet européen, et donné quelques exemples des actions mises en oeuvre pour le promouvoir.

Télécharger le document